lundi, 13 juin 2011

Combe laval

Avec ses 4 kilomètres surplombant de plus de 600 m la combe du Cholet,

la route de Combe Laval commencée en 1861 et achevée en 1898 est un site classé et donc protégé situé dans la Drôme.

290A1.jpg

Construction de la route de Combe Laval en 1896

Impressionnante et extraordinaire, il aura fallu 50 ans achever sa construction et améliorer ainsi le cheminement du bois depuis le plateau du Vercors.

D'intérêt économique à l'époque elle est de nos jours un atout uniquement touristique, impossible de faire passer un grumier, ou autres camions sur ses lacets bien qu'elle ait été élargie de 1936 à 1939 pour être ce qu'elle est aujourd'hui.

290a.JPG

290b.JPG

290c.JPG

290d.JPG

 Même les gros camping-cars ont du mal… et moi, je ne veux pas être là à ce moment là !

Pour un aperçu encore plus impressionnant, un petit tour chez Jean-Pierre et ici.

04:00 Écrit par Chantal noir dans Ami, Architecture, Paysage | Commentaires (26) |  Facebook |

Commentaires

hello je suis fan de ce genre de photo il faut absolument que je retourne dans un de ces endroit je te souhaite un bon lundi bisous

Écrit par : pat | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

On y retourne quand ?? c'était vraiment trop beau ! ta photo de la fleur toute perlée de pluie et s'élançant à la conquête du nuage est magnifique, les autres aussi bien sûr !
Plein de bisous pour ce lundi.
Monelle

Écrit par : Monelle | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

bonjour Chantal . c'est la route a mon avis qui est la plus impressionnante du Vercors . je l'ai empruntée de nombreuses fois et même fait a pieds sur sa totalité avec un grand soleil . c'est génial . parfois accrochés sur les pentes on a la chance d'apercevoir quelques chamois . bonne journée a toi . je t'embrasse très fort .

Écrit par : jean-pierre | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Pas évident d'y mener ma Mireille atteinte de vertige en voiture dès les premiers lacets.
Bon lundi et bises amicales.
Pat.

Écrit par : Mireille&Pat | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

j'aime beaucoup les 2 premières

Écrit par : telos | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal...
Effectivement je ne pense que l'ont ne passerai pas avec le nôtre, il en a fallu des bras pour reprendre sur la montagne !C'est un superbe endroit !
Nous voilà lundi, passe une très bonne journée ici le temps est à la pluie, je t'envoie beaucoup de bonheur et d'amitié, et te fais de gros bisous ♥ ♥ ♥

Écrit par : Chadou | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

je connais, l'atmosphère est bien rendue sur les photos!

Écrit par : joelaindien | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

De belles photos, même sous la grisaille.
Mais il ne faut pas louper un virage, et avoir le vertige.
Biz et bon lundi.
Yoyotte

Écrit par : Yoyotte | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Joli décor ! Je te souhaite une agréable journée
JP

Écrit par : jpla | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal,

J'adore la plante qui est en surplomb.
Toujours aussi prenant tes endroits dans la montagne.

Bonne journée et gros bisous

Écrit par : Jean-Pierre - Aigleloup | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Tes photos sont superbes, mais je regarde vite car elles me donnent le vertige !

Écrit par : Pastelle | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

C'est vraiment impressionnant, il faut absolument que j'aille y faire un tour car je ne connais pas. Belle journée Chantal, bisousss.

Écrit par : tede | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Les ombélifères défient le vertige
Bon lundi
Bises
Jacqueline

Écrit par : Jacqueline | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal,
je viens te faire mes excuses, sur le blog de Jean Pierre, je t'ai donné un nouveau prénom, sorti de je ne sais où. Bon je sais que tu ne me tiendras pas rigueur de cette "maladresse", car tout ce qui est écrit et quand même pensé profondément, sauf que là il y a du avoir un micro coupure entre les doigts et le cerveau. Bon lundi Chantal/Martine, c'est peut être le vertige qui m'a saisie, toi qui sais ne pas en souffrir. Bises

Écrit par : tataze | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Un temps pluvieux nous donne aussi l'occasion de faire de belles photos.
Surtout la seconde,où les gouttes de pluie semblent être une parrure de perles à ces fleurs.
Bisous

Écrit par : MAMYNI | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

J'adore ta troisième photo. La fleur en gros plan rajoute une touche nature au côté impressionnant de la photo. J'ai vu un jour un reportage sur l'édification de cette route. Ils utilisaient des failles naturelles dans la roche pour les agrandir. Si je me souviens bien il y avait également des forçats qui y travaillaient.

Écrit par : robert | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Wouhaaaaaaaaaa!! Quel boulot!!! Tout à bras le corps....Pas de tout repos!!J'aime beaucou cette route et ta 3eme photo est superbe!!!! Bisousssssssssssssssss

Écrit par : gootchai | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal ; Oh la la moi qui ai le vertige ! moi si je devais passer en voiture, je laisserais le conducteur conduire et moi je fermerais les yeux ! mdr ! Je te souhaite une très bonne fin de journée, gros bisous Véronique.

Écrit par : TititeParisienne | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

bon tes photos me font aussi peur que ceux de jean pierre
trop dangereux pour moi
bonne journée bizz

Écrit par : peintrefiguratif | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

C'est le genre de route qu'en conduisant à 30 km/h on a l'impression d'être un pilote de rallye et où il est bon d'utiliser son klaxon de temps à autre pour prévenir celui qui arrive dans l'autre sens....Tes photos rendent très bien ces impressionnants virages
Bisous, bisous et bonne soirée

Écrit par : Alain | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Elle est à la fois impressionnante lorsque j'imagine ses lacets et 600 mètres de vide ;)
Bonne nuitée Chantal
Bise :*

Écrit par : Urban | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Effectivement je n'avais pas le compas dans l'oeil quand j'ai mis mes dernières photos sur le blog.(probablement dû au vin jaune.(Et ce n'est pas ton côté chiant comme tu dis : c'est une critique objective, et je préfère cela. J'ai longtemps fait partie d'un club photo/dia et chaque présentation de photos était critiquée (objectivement) et cela reste la meilleure façon de progresser.

Écrit par : robert | lundi, 13 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Cette route est trés belle et j'adore la parcourir... son décor est somptueux!!!...
Merci Chantal de rappeler le travail de titan qu'ont fait ces ouvriers avec des brouettes... Tes photos sont splendides, même par temps brumeux.
Bonne nuit et gros bisous.

Écrit par : Odile | mardi, 14 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal,

Belle leçon d'histoire et magnifique photographie ancienne. Je me souviens de cette route qui a fait des articles chez Jean-Pierre. Impressionnante mais superbe. Belle série.
Nous avons eu des invités mais je pense à toi pour ta traduction en latin.

Bon mardi et gros bisous.

Écrit par : Mari jo | mardi, 14 juin 2011

Répondre à ce commentaire

c'est vraiment impressionnant
et même en voiture je n'en tiendrais pas large
crois moi

Écrit par : Anne Bilou | mardi, 14 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Ouuuuuhhhhh... encore plus impressionnant par temps couvert, je trouve !
Tes photos sont très belles malgré la grisaille !

Écrit par : naline | mardi, 14 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.