mardi, 21 août 2012

La Sône 3

Après mon petit tour dans le parc, je rencontre l'ancienne manufacture royale de Soie Jubié

155ab.jpg

155b.jpg

 

puis, je passe devant l'église romane St Pierre, elle est fermée

155a.jpg

 

et je descends voir la salle des fêtes qui se trouve dans l'ancienne manufacture de tresses et lacets

155c.jpg

155d.jpg

Tout le village est construit en pierre de tuf, je vous en parle demain...


Jacques de Vaucanson

Gràce à lui, l'industrie textile de La Sône connaitra un essor considérable.

Un peu de lecture, si ça vous dit :


Le rapport d’inspection des manufactures royales fait apparaître les faiblesses de l’organisation du travail et du matériel. Obsédé par la régularité et la précision des mouvements mécaniques, Vaucanson va révolutionner la production. Il inventera même un nouveau type de métier à tisser, qui ne sera développé qu’un siècle plus tard par Jacquard.

Les moulins « à l’italienne » qui permettent de tordre le fil de soie destiné au tissage, comportent d’énormes « tambours » montés en batterie qui entrainent la rotation des bobines. Ils sont encombrants, lents et d’un fonctionnement irrégulier. Vaucanson met eau point un nouveau moulin dit « ovale », qui supprime les énormes tambours italiens : tous les fuseaux, roquets et roquettes (« bobines » et dévidoirs) sont entrainées par une chaîne et peuvent donc être disposés en batteries alignées.

L’inventeur propose, pour les manufactures, une architecture adaptée, où la ventilation, la température et l’humidité sont constants.

La production s’organise peu à peu, dans les bâtiments qui regroupent désormais toutes les étapes du cocon au fil d’organsin.

  • Des batteries de bassines à tirer le fil, où des ouvrières dévident les cocons ébouillantés : 4 à 10 cocons tirés ensemble feront le fil.
  • Des filatures où le fil est roulé en écheveaux.
  • Des moulins qui fournissent plusieurs qualités de fil don l’organsin : tordre deux fils de soie chacun dans le même sens puis le retordre ensemble dans le sens contraire. Cette spécialité lyonnaise donnait une soie tout à fait particulière.

La manufacture royale devient même une pépinière d’où est issue la « graine » , c'est-à-dire les œufs qui donneront naissance aux vers. A la veille de la Révolution, la Sône peut s’enorgueillir de produire un fil de qualité supérieur au fil italien. Le pari de Vaucanson est tenu !


Commentaires

Il y a malheureusement de plus en plus d'églises fermées maintenant et c'est bien dommage de ne pouvoir découvrir les trésors qu'elles contiennent.
Bonne journée !

Écrit par : Bonheur du jour | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour la découverte de ce village et surtout de sa manufacture royale, un bijou d'architecture. Belle journée Chantal.

Écrit par : Bruno | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal . que du tuf et quelle docu j'adore ce village
bonne jourrnee et gros bisous

Écrit par : jean-pierre | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Comme c'et bien décrit ! L'élevage du ver a soie on l'as fait a l'ecole en Roumanie, de 10 a 16 ans, pendant les vacances d'été, quand ils étaient grands (6-7cm) les garçons nous les mettaient sur la peau, ils était tout mous, on aimé pas ça, maintenant j'ai de la nostalgie. La filature je connais aussi, j'ai travaille 2 ans, toujours en Roumanie. Merci Chantal pour pour ce joli post. Bisou, Julie

Écrit par : julie | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Ils sont magnifiques ces bâtiments industriels
Quant à la "fabrication" de la soie, quel boulot quel boulot
Gros bisous et tout bon mardi

Écrit par : H-IL | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

C'est aussi la pierre du Val de Loire, mais là-bas elle est plutôt blanche. C'est un très joli village.
Gros bisous
Annick

Écrit par : Annick | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Beau bâtiment de la manufacture.
J'ai eu l'occasion de visiter LA MAGNANERIE beaucoup plus modeste

Visite guidée et commentée d’un vaste site troglodytique sur 3 niveaux et historique de la soie en Touraine dans la magnanerie du XVIIème siècle
taillée en roc.pierre de tuffaut

4 chemin de la croix Bardin 41400 Bourré
C'est très interessant.
J'aime cette découverte que tu nous partage
Bisous

Écrit par : Océanique | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Il y a aussi beaucoup d'anciennes magnaneries dans notre région, surtout en Ardèche où l'élevage du vers à soie était très important. On n'est pas loin de Lyon, ceci explique cela.
Bises et bon mardi.

Écrit par : chantal | mardi, 21 août 2012

De très belles bâtisses.
Bisous et bonne journée.
Yoyotte et Fanfan

Écrit par : Yoyotte | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

J'aime bien ces bâtiments

Bonne journée

Écrit par : PascalXLD | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

cela me fait penser à la manufacture que nous avons visitée dans l'hérault mais la tienne est plus grande
bises
raymonde

Écrit par : peintrefiguratif | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

toutes ces manufactures faisaient vivre les gens ... j'en ai vu en passant, elles sont impressionnantes !

Écrit par : Véronique | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

belle découverte de ce village et la documentation super. Bises ma jolie Chantal. Merci du plaisir que tu nous donnes.

Écrit par : solange raffard | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

J'y ai mis tout mon coeur pour faire cette série d'articles avec un peu de doc pour ceux qui aiment. Bisous du soir

Écrit par : chantal | mardi, 21 août 2012

De beaus bâtiments industriels . les manufacrures devaient employer tous les habitants du village...une chance pour l'époque.
Vite demain...tes renseignements sont très utiles et intéressants.
Bisous

Écrit par : MAMYNI | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Bonne soirée Chantal
Bises

Écrit par : Jackie | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Belles photos... Mais ils sont où les Muriers nécessaires à l'élevage du vers magique???

Écrit par : geomichel | mardi, 21 août 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal,
Elle en impose cette manufacture !! elle est immense !!
Je ne connais pas du tout cette région et j'en apprend beaucoup grâce à toi.
Passe une bonne journée, amitiés, Véronique.

Écrit par : TititeParisienne | mercredi, 22 août 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.