Prélude au bonheur

Les étoiles me disent "Ton réveil n'est pas un rêve, nous t'accueillerons et brillerons jusqu'au lever du jour".
La montagne encore endormie nous attendait. Nos pas crissent sur la neige gelée. Nos yeux brillent de joie. La beauté sombre de l'immensité nous dit que nous sommes encore seuls au monde sous la lune.
La lumière blafarde des réverbères se lie maintenant aux premières lueurs rosées du jour qui pointe le bout de son nez derrière les monts pour allumer de rouge orangé les falaises exposé au levant.
Un chamois lève la tête, il broutait tranquillement, surpris autant que nous, il descend l'abrupte des rochers, d'autres que nous n'avions pas vu lui emboitent le sabot et tous s'enfuient sans, ma foi, trop d'affolement :
"Des humains aussi matinaux ne peuvent être méchants et leurs armes est sans gâchette..."
Soudain, au-dessus du Glandasse, un point luminescent projette toute sa force et sa lumière envahit le plateau rougeoyant de chaleur et de beauté que nos seuls yeux ont admiré ce matin.
Nos corps et nos cœurs sont désormais ensoleillés par l'astre universel et le bonheur de partager ensemble nos passions.

Chantal, janvier 2011

http://natureliberte.skynetblogs.be/archive/2011/01/20/lever-de-soleil-sur-le-vercors-prelude-au-bonheur.html#comments

Publié dans Mes écrits | Lien permanent